Les cocottes prennent le thé

Happy place shawl

Vous avez peut être suivi mes tergiversations sur ce modèle. Chale Happy place de Nadia Cretin Lechene, il est conçu pour être tricoté avec deux petits écheveaux de fingering. On alterne les 2 couleurs avec un jeu de points différents. Il est très addictif et motivant car les sections se font sur 16 rangs. Bon forcément au début on a moins de mailles qu'à la fin, mais sa forme triangulaire asymétrique fait qu'on a pas non plus 500 à la fin.

Ce châle utilise les points suivants :

- point mousse

- diagramme de dentelle sur l'endroit 

- côtes perlées

- noppes

- bordure dentelle que j'ai remplacée par un icord de 3 mailles sur l'envers avec l'excellente vidéo de melina letipanda (j'ai toujours besoin d'un petit rappel visuel)

- diminutions et augmentations

Ce chale est en anglais et en français, et peut permettre à une débutante confirmée de se lancer dans autre chose que du jersey, sans être trop long.

J'ai utilisé moins d'un écheveau de 350 metres de fil marino single des petits points parisiens, coloris pompadour, un fond blanc avec du bleu vert et de legers speckles roses, et de la drops nord bleu océan mix, moins de deux pelotes, ce qui a réduit le cout du châle (autour des 25 euros). Il y a une différence de grosseur de fils : la pompadour est très fine pour un fingering,  et la nord est plus proche d'une qualité sport (elle est si moelleuse) mais pour un chale ce n'est pas gênant.

J'ai rallongé la dernière partie en point mousse et du coup décalé les nopes de 4 rangs pour utiliser un peu plus de mon echeveau, avant de finir par un icord sur l'envers car je le trouvais ainsi plus fin sur l'endroit.

C'est vrai, j'ai peut être commis un sacrilège pour certains en mélangeant du fil teint à la main avec de l'indus mais tant pis, j'ai pu utiliser un echeveau solitaire de mon stock et le rendu me convient. J'ai à plusieurs tentatives essayé l'ajout d'une troisième couleur rose malabar de mon stock mais en bicolore il s'intègre plus facilement à ma garde robe. Je vous le présente également dans mon dernier podcast. La taille et la forme sont parfaits pour moi.

happy1

happy2

happy3

 

 

Posté par atelierdecocotte à 12:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


08 juin 2019

Défi Garderobe cousu main, Zero shopping, Me made may, Mon dressing adoré etc

Ahhh ce mois de mai, on l'attend car il est censé apporter le printemps, les premières plages et barbecues et accessoirement mon anniversaire, mais cette année j'ai participé au MEMADEMAY. Un défi où chaque jour on partage la tenue cousue / tricotée maison. J'ai donc pu poster sur Instagram  19 jours sur 31, ce qui est pour moi une belle performance. Sachant que la demi saison dans ma région est de courte durée, j'ai reporté des tenues que j'avais déjà postées (et ne les ai pas recomptées), car elles correspondaient parfaitement à la météo. Pour l'été après on passe encore à une autre garde robe bcp plus légère.

Ce me made may m'a permis également d'analyser ma garde robe, de réaliser que j'avais mine de rien pas mal de pièces home made entre les cousettes et les tricots. Et puis, pour celles qui ont vu le dernier podcast, cela me motive à poursuivre mon défi Zéro Shopping. Et oui depuis début janvier, je n'ai acheté aucun vêtement du commerce, je fais les boutiques avec un oeil différent, j'essaye de sentir les tendances et d'imaginer  quel patron pourrait donner tel effet avec quel tissu. Du coup, je ne me sens pas frustrée, j'ai juste changé d'angle de réflexion quant aux vêtements que je porte. Le shopping s'est déplacé vers les matériaux bruts de création : la laine ou  tissu. Je n'achète plus une chemise qui finit soldée à 5 euros parce qu'elle n'est pas chère, même si elle est très jolie, j'essaye à mon niveau de maintenir cette éthique. Je ne fait bien sûr la leçon à personne, car nous sommes une famille de 5, et pour mes ados, même si elles me commandent des cousettes parfois, elles suivent leurs gouts et inspirations chez les géants mondiaux, idem pour mon chéri. Et puis faudrait que je couse à plein temps... Bref une sur cinq c'est déjà pas mal, en tous cas, pour l'instant je me fais plaisir de cette façon.

Mais revenons à l'analyse du dressing, vive la synchronicité, car Nathalie d Atelier 292 a écrit un excellent sujet  sur son blog, auquel j'ai envie de participer, il s'agit de répondre à une liste de questions et d'y voir un peu plus clair. Edifiant :

  Résultat de recherche d'images pour "dessin garde robe"

Que représentent les vêtements pour toi?

Les vêtements sont à la fois une extension de moi, une protection et une mise en valeur de la silhouette. Ils  doivent représenter ce que je suis, ma personalité, comme une carte de visite qu'on tendrait mais en amont, puisque ils font partie de la première impression générale. Ils sont ce que je suis, je ne veux pas me sentir déguisée, c'est ce qui fait que je choisis ou non un vetement. Il doit correspondre à mon état d'esprit du moment.

C'est drôle cette question, je me rends compte l 'enjeu finalement que ça représente.

Comment décrirais-tu ton style?

Le premier truc qui me vient, c'est ni trop, ni trop peu. Elegant mais pas coincé, chic mais confort, sexy mais pas trop, avec un soupçon de desinvolture. Je crois que ca peut se résumer à sport chic ou casual chic. De toutes façons une pièce qui n'est pas confortable, je ne la porte pas.

A quel point es tu satisfaite de ta garde robe?

Dans l'ensemble j'en suis assez satisfaite finalement. Le " j'ai rien à me mettre" ne fait pas partie de mon quotidien. Il me manque certaines pièces mais les porterais-je vraiment (blazer noir? ). Le plus compliqué c'est le plein hiver, car je suis frileuse et je travaille dans un bureau mal chauffé, et pendant cette période j'ai l'impression que mon "style" est en mode économie d'énérgie ou mode survie. 

Qu'apprecies tu dans ta garde robe actuelle?

Pour l'instant c'est un mélange de pièces home made et achetées. Je suis convervatrice et assez classique, j'ai des pièces qui ont... je ne peux pas le dire, mais oui, vieilles... mais tant que je les porte. Ma garde robe me correspond assez bien,  quand quelque chose ne va plus (en taille ou en look) je donne (à part quelques pièces souvenirs droit de veto)

Penses tu que tes vêtements représentent la persone que tu es?

Oui tout à fait. Il manque un petit peu le côté fleur bleue, mais passée la quarantaine, je peux moins me le permettre, j'ai trop peur de mémèriser, alors je me rattrape dans la déco, la couture d'objets et la papeterie.

Que penses tu devoir changer dans ta garde robe actuelle? Pouquoi?

Clairement après ce me made day, je réalise que je couds principalement des blouses ou des tops. mais il me manque des bas , jupes ou pantalons. Et des gilets en tricot. Ensuite on réalise souvent une pièce par coup de coeur, mais sans toujours penser à l'assortir, ou faire un ensemble avec autre chose. Je me dis que je devrais travailler sur un look entier pour les futures pièces. Ca implique dêtre un peu raisonnable et de réaliser ce dont on a besoin plus que ce qu'on aime. Les règles sont les mêmes que pour du shopping en fait.

Pour quelles occasions as tu besoin de t'habiller ?

En fait je fais très peu de distingo entre les occasions sauf pour du cocooning de week end mais mon style est le même pour aller bosser et aller en soirée. Pour une soirée, j'accentue les accessoires (maquillage, coiffure, talons.. ). Je fais un effort particulier pour les cérémonies mais ce n'est pas fréquent. 

As tu des vêtements pour toutes ces occasions?

Oui. Et pour les cérémonies, c'est l'occasion d'être créative. Quant au sport, je me suis cousue quelques pièces, mais peut on parler de sport?:)

Combien de vêtements penses tu avoir ? Et Réellement?

La ça va être chaud: j'ai un placard et toutes les saisons rentrent dedans et les chaussures aussi. Au pif, je dirais une bonne centaine toutes saisons confondues. Pas encore compté...

Quel poucentage de ta garde robe utilises tu?

Je dirai 80%, mais suis je vraiment objective?

Quelles sont tes couleurs et matières préférées?

J'aime les belles matières fluides avec un beau tombé comme la viscose, les crêpes, la laine, le lin, le liberty même si j'en porte moins aujourd'hui. Je ne suis pas fan du stetch dans les pantalons, je trouve que ca ne fait pas de jolies fesses mais difficile de faire sans.

Pour les couleurs c'est plus compliqué, je suis en pleine expérimentation pour savoir à quelle saison j'appartient. Ce qui est sûr c'est que j'aime les couleurs sourdes, jamais de tons vifs. J'aime la gamme des rouges, briques, bois de rose, les kakis, les bleus gris, le noir, le blanc, les ivoires et les grèges.

Et vous où en êtes vous de votre garde robe?

 

Posté par atelierdecocotte à 14:34 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

07 mai 2019

Podcat Numéro 3. Bilan couture et tricot avril 2019

 

Bilan couture tricot avril 2019. Épisode 3

Miniature 3

 

Posté par atelierdecocotte à 07:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 mai 2019

Partir d'un t shirt ...

J'avais déjà cousu il y deux ans un tee shirt odette, de la maison victor (téléchargeable gratuitement ici) J'avais un coupon de jersey blanc qui semblait parfait. Je crois que jusqu'à cette cousette là, ma surjeteuse ne me servait qu'aux finitions de mes projets. Je me suis donc fait la mai pour aprehender la couture du t shirt à la surjeteuse. Ca n'a pas été une franche réussite. Le souci portait sur le col, pas facile de maintenir la tension en assembant le col au corps. De toutes façons pas assez de tissu pour refaire, le col a été carrément loupé, il a finit autrement, et les mancherons n'étaient pas dans le bon sens. Le hic c'est qu'une fois que c'est surjetté.... Bon je le mets. Le positif dans tout ça c'est de voir qu'on progresse toujours.

Mais revenons au projet du jour, que je voulais réaliser avec mon coupon de maille ramené de Barcelone. Certes je n'ai payé que 4 euros, et pour cause je n'avais que 80  de hauteur en 150, et pas 150 en 150, (ça c'est quand je m'emballe). Bref, c'etait cuit pour faire un t shirt alicia manches longues. Avec cette maille polyester grattée à l'intérieur, aucun intéret de faire du manche courtes. J'ai donc cherché un modèle dans mon stock de patrons, et j'ai eu l'idée de modifier le patron odette car le buste était carré,  moins gourmand en  tissu, mais toujours short pour les manches.

J'ai replié le coupon de chaque coté en largeur, et coupé les manches dans l'espace restant du milieu

 

tuto sweat

tuto sweat2jpg

j'ai inséré une bande de dentelle noire verticale  pour combler le manque de largeur de la manche, rajouté des poignets et hop voilà un sweat odette. Parfait pour la demi saison, nous avons un haut sport chic. Tout ce que j'aime. 

Donc oui on peut faire rentrer un sweat en Taille 38 40 dans un coupon de 80 X 150. Match tissu patron 10/10.

sweat odette1

sweat odette4

sweatodette2

Sweatodette3

Posté par atelierdecocotte à 22:06 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

20 avril 2019

Les bonnes adresses de Barcelone

En habitant Montpellier, Barcelone est une destination facilement accessible que ce soit en voiture (3H30), ou en train 2h40 en tgv. Idéal pour une petite escapade depaysante. Ca faisait quelques années que je n'y étais pas allée. Cette fois ci nous avons choisi le train, car nous logions dans le centre et nous n'avions pas prévu d'excursions sur le trajet, et enfin dans le train je peux tricoter sans culpabiliser de ne pas prendre le volant à un moment donné, Yes. Et puis le train quand on ne le prend pas régulièrement ça sent les vacances.

Je ne vais pas détailler ici notre programme touristique, ça,vous pouvez le trouver un peu partout, par contre, je vais partager les endroits où aller pour ramener de quoi coudre et tricoter. C'est un des premiers trucs auxquels je pense quand je pars en voyage, avec bien sur le choix de l'encourt idéal qui m'accompagnera. (Pas trop gros, pas trop compliqué, assez long pour tenir toutes les vacances...)

barcelone1

Bref pour la couture, j'ai cherché à être efficace et je me suis concentrée sur trois boutiques pour tissus de confection, et ça tombe bien elles sont concentrées dans la même rue : station de métro Urquinaona Ligne 1. J'ai du y passer 1H30 en tout, ben oui pas facile de se decider... Mais en face il y avait une boulangerie fort agréable pour faire une pause gouter en attendant. Ce quartier n'a pas grand interet touristique il me semble, c'est pour ça que je vous conseille d'y aller en métro et d'économiser vos jambes, car on marche beaucoup, d ailleurs la carte de 10 voyages vaut le coup, le trajet revient à 1 euro environ...

Ribes & Casals, Carrer de Roger de Lluria 7

Large choix de tissus en tous genres, prix raisonnables et tissus qui m'ont eu l'air de bonne qualité. Des promos sur les tables, mais pas forcément à mon goût. Il faut faire la queue au centre du magasin pour être servi. Mercerie au sous sol. Ne pas hesiter à demander ce qu'on cherche vu le choix. Ce qui est interressant c'est l'amplitude horaire, car ce magasin ouvre de 9H15 à 20H30 du lundi au samedi, sachant que souvent les musées ou autres curiosités n'ouvrent qu'à 11H, vous pourrez peut être caser cette course avant ou après. Attention cependant de verifier car pendant la semaine sainte ils sont fermés du vendredi au lundi.

barcelone9

barcelone8

La Casa del retall, Carrer de Roger de Lluria 9

Juste à coté de Ribes (on le voit à droite de la première photo), beaucoup plus petit, pas mal de coupons et des jerseys imprimés, à voir. Là aussi mieux vaut  demander si vous cherchez quelque chose de précis. Les horaires semblent identiques, ferme à 20h.

Per Donna Carrer de Roger de Lluria 

En face de Ribes, c'est le même propriétaire que la casa del retall, mais avec des tissus plus hauts en gamme. Dans la vitrine ça sent la robe de coktail. Et là on peut prendre un ticket pour être servi. 

 

Pour le tricot

All you knit is love : Carrer de la Barra de Ferro 8. J'ai enfin pu y aller car lors de mon précedent sejour, la boutique était fermée (dimanche et lundi) comme je rentrais mardi soir, elle était sur mon programme. La rue est en face de l'entrée du musée Picasso. La boutique est tenue par une américaine originaire de l'état de Washington. On parle espagnol ou anglais. Vous trouverez sur place des laines locales de teinturiers indépendants (mur mur, k2tog) et d'autres marques internationnales. Elle est de bon conseil et est connectée à ravelry pour retrouver un projet dont vous n'auriez pas le métrage avec vous. Un fauteuil est prévu pour les accompagnants. Le quartier est pieton, touristique et animé.

barcelone3

barcelone4

Rosas crafts : c/ lluis el Piados 5. C'est plus haut dans le même quartier, et la balade entre les deux boutiques est très agréable, le trajet est pittoresque, on découvre des ruelles charmantes et des places populaires. C'est un endroit qui n'est pas indiqué dans ravelry, Rosas est une marque de laine espagnole dont le siège est sur place, avec un grand choix de reférences et des qualités différentes. Les prix sont raisonnables. La boutique est adorable, c'est un peu le royaume du diy ,on peut y faire des ateliers de tricot couture, patch ou broderie, l'espace fait rêver, il allie à la fois décor et concept actuel tout en étant complètement étranger au monde du tricot de ravelry.  La dame  ne me suivait pas quand je lui parlais de grosseur de fil, elle raisonnait en taille d'aiguille (comme avant ou chez phildar). Bref une bonne adresse à voir. Je précise qu'il s'agit de laine industrielle, comme cheval blanc ou phildar, pas de teinture indépendante. Les horaires sont 10h 20h par contre ferme à 14h le samedi et attention aux jours fériés.

barcelone6

barcelone5

Pour retrouver la suite de votre programme touristique, et clore la parenthèse laineuse vous n'êtes pas loin du metro arc de triomph L1. Le total de la balade m'a pris deux bonnes heures.

El corte Ingles. C'est LE grand magasin, le Galeries lafayette local avec 7 étages. Si vous passez Plaza de Catalunya, et que vous n'avez pas pu vous échapper pour visiter les deux adresses précédentes, el corté Inlgès possède un rayon mercerie au dernier étage où vous pourrez faire un petit tour et retrouver les laines de Rosas, ils ont pas mal de références, ce sera une mince consolation mais vous pourrez toujours trouver de la laine à cho7 autorayante ou d'autres pelotes à ramener qu'on ne trouve pas en France (les prix sont les mêmes qu'à la boutique), pendant que vos accompagnants seront à d'autres étages.

Il y a aussi Miss Kits Carrer d'Aribau 258. Mais situé plus au nord de la ville, ce sera pour une autre fois.

 

Allez je vous montre mon butin , du tencel kaki pour une robe, du crêpe jersey noir pourune combinaison, de la toile à chemise rayée, de la toile à parementure, de la laine à chaussette autorayante, de quoi faire un pull, et de quoi faire un top en lin... bref va falloir s'y mettre parce que le stock déborde

barcelone220190415_195825[1]

Posté par atelierdecocotte à 23:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


07 avril 2019

C'est le printemps, une blouse suun s'il vous plait

Les beaux jours arrivent, avec eux les températures montent, la végétation bourgeonne, alors une blouse suun s'imposait. Je l'avais vu portée dans un podcast de Lise Tailor cousu avec un de ses tissus d'ailleurs et elle m'avait tapée dans l'oeil. Elle est dans le meme style que la be pretty d'Atelier Scammit que j'ai déjà réalisée plusieurs fois (ne les cherchez pas je ne les ai jamais postées sur le blog) au cours de l'an dernier : elles sont toutes les deux cols V, manches longues,  et on peut rajouter du passepoil, mais pas au meme endroit. Mais c'est comme tout on se lasse et on a envie de nouveauté.

Alors les plus de la blouse suun :

- la grande originalité de cette blouse vient de l'encolure avec son col V et son empiècement dos qui permet d'être soulignée par un passepoil. Il n'y a pas de pinces poitrines mais des petits plis sur les devants d'épaules. Je la trouve hyper féminine.

- la finition des manches est simplifiée par le montage proposé, et on peut aussi souligner le poignet par un passepoil

- le décoleté en V existe en 3 versions sages à très sexy

- cette blouse est réalisable en manches courtes ce qui donne un tout autre look à la blouse pour une version été

- enfin elle est transformable en robe en 2 longueurs différentes, là aussi avec des looks différents.

 

En bref un patron avec de mutliples possibilités. Blouse Suun de Papillon et Mandarine Patron PDF à 10 euros. Les explications sont très claires. J'ai bien aimé les précisions pour la parementure, utiles pour une débutante. Les seules difficultés pour réaliser cette blouse sont la pose du passepoil et la réapartition des fronces si on a pas l'habitude, le tout pour un résultat waouh.

Je l'ai réalisée en crêpe de viscose hyper agréable à porter en comparaison à du crêpe polyester... Je n'avais qu'un coupon de 1,40 cm or il est demandé sur le patron 1,75 sur le patron, sachant que je doit ralonger le buste et les bras de 3 cm. Tout ne rentrait pas pour une taille 38. j'ai du faire une concession pour le devant que j'ai taillé un peu plus court pour tout caser dans mon coupon.

J'ai choisi le décoleté sage en me disant qu'elle tiendrait plus chaud que la ultra sexy plutot réservée aux poitrines généreuses (euh, là on passe) ou aux statures de plus de 170Cm, là je dis oui. Mais au final elle est bien dégagée, alors pour une future version été je tenterai la version midle.

J'ai fabriqué un passepoil avec du cordon et un biais en un espèce de sergé bleu marine satiné qui relevait bien les motifs fleuris de la même couleur.

J'ai suivi à la lettre les étapes de montage exepté pour la fermeture de l'empiecement dos, où j'ai utilisé la techique du burrito découverte avec la blouse be pretty qui permet de fermer avec un couture machine propre, pas de point glissés mains. Et pour la fermeture des poignets j'ai évité encore les point glissés en surpiquant dans le passepoil en bleu marine.

Et voilà, un super match tissu/patron à 10/10. Je la porte et la présente aussi dans le podcast #2suunrose1suunrose2suurose3

Posté par atelierdecocotte à 21:35 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

01 avril 2019

Bilan couture et tricot de ce mois de mars!!!

Journal de couture et tricot mars 2019!

Posté par atelierdecocotte à 18:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 mars 2019

Pantalon femme

Je vous l'annonçais dans le podcast, je me suis lancée dans le pantalon femme. C'est LA pièce, en tous cas une des pièces un peu ardue à coudre du dressing. Je suis exigente, mais quand j'achète un pantalon, c'est tout une histoire, il faut qu'il fasse seconde peau, épouser les formes sans les comprimer, être confortable, ET de la bonne longueur. Même si les 7/8 sont à l'honneur, très dur de trouver un pantalon qui va jusqu'à la cheville, quant à pouvoir retrousser les bords comme mes filles, ben là je peux oublier.

D'où le challenge de se coudre un pantalon malgré les diffultés prévisibles. Mon choix s'est porté sur le pantalon fusain de blousette rose :  un pantalon féminin classique, droit, pas vraiment cigarette, avec une pince, poches italiennes, poche arrière passepoilée, et une difficulté mise de coté : pas de fermeture éclair pour la braguette, elle est boutonnée.

Pour mon premier essai, j'ai pensé me faire une toile mettable : si la coupe allait que je pourrais porter. J'avais acheté pendant les soldes d'été, dans ce but d'ailleurs une hauteur de sergé stretch chez mondial tissus (ce tissu est toujours en vente d'ailleurs avec son prix normal...). Je ne suis pas une grande fan du strech pour les pantalons, même si ça rend le porté confortable, je trouve que ça modifie tourjours un peu le tombé, mais à - 60%, j'ai mis mes réserves de coté...

Alors le voilà, en taille 38, avec 1,20 mètre de tissu en 140, en 38 tout rentre. J'ai trouvé un petit bout de liberty dans mes chutes pour l'intérieur des poches et la doublure de la ceinture. 

fusain (5)

fusain (6)

fusain (3)

fusain (1)

fusain (2)

Les modifs : rajouté 6 cm à la longueur pour mes 1,73 metre, j'ai enlevé au final 4, 5 cm à la cienture, au niveau de la cambrure, car ça baillait beaucoup avant de monter la ceinture. et j'ai raboté 1 cm au niveau de l'entrejambe. Les poches italiennes nickel, moins bien pour le passepoil, j'ai compris une fois le pantalon terminé qu'il n'y avait qu'une lèvre qui devait monter jusq'en haut de l'ouverture, tant pis.

Cafouillage sur la ceinture car avec mes 4cm en moins, je ne sais pas où ça a péché mais il me manquait de la longueur???? Donc j'ai bricolé un rajout. Caché par les passants que j'avais prévu de rajouter, 5 au total, d'une longueur de 6cm. Je les ai cousus en sandwich entre le haut de la ceinture et la doublure puis retourné et cousu sur l'endroit dans le rentré de la ceinture.

Mon avis : Le patron est clair, les explications sont précises, on se sent bien pris en mains. Ce qui est curieux, c'est qu'il n'y a pas beaucoup de pièces à découper finalement. Les points les plus ardus sont bien sur la poche passepoilée, j'ai préféré les explications d Ivanne soufflet pour le passepoil dans le patron magnésium. Et pour la braguette, je me suis un peu perdue entre les endroits et envers des pièces, mais ça a été. Le tombé des poches italiennes est parfait. Dommage que les passants ne soient pas prévus.

Ce que j'ai aimé c'est qu'il ne faut pas beaucoup de fournitures, boutons, une hauteur de tissu, un peu d'entoilage, et une chute de tissus pour la doublure, le patron pdf à 10 euros, et c'est parti pour un pantalon.

J'essaierai bien ce patron dans une toile classique sans strech, c'est pour ça que je n'ai pas modifié le patron initial. Match tissu/patron 8/10. Reste que l'imprimé commande un peu...

 

Posté par atelierdecocotte à 08:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 mars 2019

Tricot japonais mais en anglais

Voici le pull Kazahana, de la designeuse Eri. J'aime beaucoup ses modèles, elle a un style bien à elle, original mais portable. Je l'ai tricoté en drops air, une qualité très très douce, qu'on peut porter à meme la peau, avec alpaga, polyamide et laine. La laine se tricote en aiguille 5,5, la pelote fait 150 metre, il m'a fallu 800 metres environ de fil.

La diffiulté de ce modèle c'est le point pour le yoke, qui se dessine sur 4 rangs et les cotes en bas. Après c'est une construction classique en top down en rond et en jersey.

20190303_161032

20190303_161113

20190303_161432

 

 

Posté par atelierdecocotte à 20:21 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

10 mars 2019

T shirt Alicia

Je ne suis pas d'un naturel joueur, je n'aime pas les casinos, et ne parie ben jamais, mais quand j'achète du tissus, je ne sais pas pourquoi, y 'a comme une petite voix qui me dit, mais oui ça passe, au petit bonheur la chance. 

Et là ça n'a pas loupé. un coupon de jersey blanc de 70 cm, mais oui ça passe. Mais pour faire quoi au fait? On verra bien. Et ce matin, en rangeant mes tissus, je retombe sur ce coupon, que j'avais lavé, ça c'était une bonne idée, la moins bonne nouvelle c'est que j'avais plus 70 cm, mais 65 cm, et puis un peu vrillé. Faudra qu'on m'explique...

Bref, envie d'une cousette fastoche du dimanche matin, et de réduire le stock. j'ai ressorti le T shirt Alicia de chez Machine. J'avoue qu'il a fallu oublier les manches longues, là le petit bonheur la chance a des limites. Pas facile de tout caser dans 65 cm, mais c'est passé pour la taille 38: dos et devant dans le pli de chaque coté et au centre en simple, les manches en miroir de haut en bas pour les manches courtes. Assemblé à la surjeteuse et finitions ourlets bas et manches à la double aiguille.

Le t shirt Alicia de Chez Machine est un bon modèle basique, avec ses manches raglan, on peut meme jouer le s thirt bicolore (encore faut il avoir une autre couleur en stock, ce qui m'aurait permis les manches longues).

Leule difficulté dans ce t shirt réside dans la pince sur l'épaule, comme c'est un jersey de coton, il est un peu raide et la couture ressort un peu sur l'épaule au porté. On verra après lavage si le bec ressort encore. Au final il manque un peu de longueur mais : ça passe!

alicia

Posté par atelierdecocotte à 22:40 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

04 mars 2019

Premier podcast pour un bilan couture et tricot pour février

 

Ca y est ,  après de multiples hésitations, je me suis enfin lancée, voici mon premier podcast. Je me suis bien amusée, j'espère que ça vous plaira.

Podcast Les cocottes prennent le thé #1 ou un verre d'eau!

 Si vous avez aimé, n'hesitez pas à vous abonner. 

Posté par atelierdecocotte à 23:14 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

03 mars 2019

Pantalon en laine, appelez moi jeff

Pas facile de coudre quand ce n'est pas pour soi. J'ai bien cousu pour les enfants, à une époque où elles portaient docilement ce que je proposais. Aujourd'hui c'est une toute autre histoire car

- d'un : elles deviennent difficiles (pour ne pas dire casse pieds!), et ne se projettent pas vraiment dans ce que leur montre

- deux : les marques sont très attrayantes pour ne pas dire indispensables dans la vie des ados

- trois : j'assiste à un effet pervers qui prend de plus en plus de puissance inversement à la tranche d'age. Je m'explique, pour l'ainée, j'avais la main et même encore aujourd'hui mon avis compte parfois, pour la cadette là c'est rapé, je me heurte à "laisse, tu comprends pas les nouveaux styles" et enfin pour la dernière on en est à faire X magasins pour choisir un pyjama pour la classe de neige. Bref, je couds pour moi, au moins pas de deception et de temps passé à coudre des trucs pas portés.

Le seul qui m'ait passé commande c'est mon chéri. Faut dire qu'au départ il voulait un pantalon d'intérieur en laine. Oui vous avez bien lu, en laine, pas genre drap de laine, non non, en laine tricoté fin m'a t il dit! Qui dit fin, pour moi dit en aiguilles deux et demi. Alors quant je vois  le temps que je mets pour tricoter des chaussettes, j'imagine même pas le temps pour tricoter un taille L voire XL. Et ça c'est sans parler du look, parce que entre nous un pantalon tricoté je crois que c'est pas possible (surtout si vous regardez ça ou encore ça  de stephen west

Bref, j'ai juste gardé l'idée du pantalon d'intérieur, et fouillé dans le hors series hommes de maison victor que j'avais acheté à Noel 2017. Pantalon Jeff en toile ceinturé avec bord cotes. J'ai trouvé un tissu assez fin mais avec strech bleu gris chez mondex (1, 40m pour la taille L-XL, j'ai pris une hauteur alors que LMV préconisait 1,55m, mais stature 1,71) et du bord cote bleu marine chez mondial tissu, des oeillets metal, cordelette.

dessin techniq jeff

 

jeff 2

jeff 3

jeff '

Un régal à coudre, pas à pas très clair. Il y a pas mal de pièces, chaque jambe est composée de plusieurs morceaux avec jeu de surpiqures. Seul bemol, un peu flou pour la pose de ceinture, mais bon jai laissé le bord cote en tube, pas fait de coutures latérales, et comme c'était bien serré, je n'ai pas rajouté l'élastique. Le truc que j'ai détesté c'est la pose des oeillets métal, une vraie cata.

jeff 1

Pour info le pantalon a les jambes hyper larges, preuve en ai sur la photo! J'ai retaillé après essayage et enlevé 3cm de chaque coté de jambe soit 6 par jambe du bas jusqu'à l'entrejambe en mourrant. Et même là c'est bien confort, le coté large est peut être accentué avec le fluide du tissu. Du coup je ne pense pas le refaire avec une toile chino, je vais chercher un autre patron pantalon Homme, si quelqu'un a déjà fait des essais. Un 5/10 pour le fit.

Mais sinon mission accomplie, un pantalon d'intérieur confort mais pas un survet!

 

Posté par atelierdecocotte à 22:17 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

24 février 2019

Nouvelle Robe

Face à la profusion de robes qu'on peut trouver en patrons, pas facile de faire un choix. Et puis je ne sais pas vous mais porter des robes est pour moi un phénomène assez récent. Je me contentais des robes d'été indispensable pour ne pas étouffer en pleine canicule, avec une predilection pour le lin. Mais dès qu'il fallait passer des collants, là ça se corsait. Une jupe un peu courte, en jambes nues sur une brise d'été, j'assumais, mais avec des collants noirs (parce qu'on est d'accord que les collants chairs c'est pas possible), la meme jupe se transforme en Mini jupe avec un truc qui fait que j'assumais plus du tout, si là dessus tu rajoutes des talons alors, tout de suite j'avais l'impression d'être trop. Trop habillée, trop court, trop quoi. Bref pour les robes d'hiver c'était compliqué, sans parler du fait qu'en petits collants voiles, ben moi je me les gèle.

Alors que s'est il passé. Qu'est ce qui fait qu'on passe à du jean tout l'hiver à du robe/ jupe presque toutes les semaines? Le style des robes doit y être pour beaucoup. On est plus contonnée aux robes uniquement moulantes et sexy, qu'il faut réajuster dès qu'on se lève!

Et puis coudre, permet justement d'ajuster et de rallonger ce qui d'habitude est trop court pour moi dans le commerce, et enfin vu qu'on peut mettre des collants plus épais, on peut mettre aussi des collants type laine (oui comme ceux des enfants, et des fois avec de la vraie laine dedans) et ça change tout pour la frileuse que je suis. Tu rajoute des bottes et tu es parée, mais là je m'égare.

Revenons à nos moutons :choisir un patron de robe. J'ai pour ma part classifié 3 catégories jusqu'à présent que je pourrais positionner sur un axe avec d'un coté :

- les robes avec  fronces, sur, sous la poitrine ou à la taille. elles sont confortables et pas seulement quand on est enceinte. J'aurais rangé la Raphaelle dans cette catégorie

de l'autre coté :

- les robes moulantes genre robe tube

Moi j'aime bien naviguer entre  ces deux catégories. 

La robe Belleville de Louis Antoinette, en est un parfaite illustration, elle est à la fois élégante, confort avec sa taille élastiquée mais marquée , le decolleté est plongeant en cache coeur, mais uniquement pour le haut, il y a des plis sur les épaules et la taille. Pas de portefeuille, la jupe est droite avec des poches à revers, qui lui donne du chien. La coupe de la robe met la silhouette en valeur sans être moulante, une vraie réussite.

Belleville 1

bellevill 2

 

belleville 3

belleville 6Je l'aie taillée en T 38, buste rallongé de 2 cm, idem pour la jupe, et 4 cm pour les manches, rajouté 1,5 cm sur le devant de la jupe à la taille pour le petit bourrelet.

Le patron est clair, peut être un peu rapide sur certains points : comme le fait d'étirer le tissu ou le montage des manches mais si ce n'est pas votre première robe, ça ira tout seul.

Il est noté difficulté 2/5, ça me semble correct, par contre il faut être très précis sur les repères. Je n'ai pas vérifié s'il y avait des videos. Il y a un pli creux sur le bas de manche. Est ce que ma manche était trop courte ou ai je mal tracé les repères, j'ai du refaire et réduire la pince sinon le bas de manche était trop serré. 

C'est la première fois que je cousais un elastique à la taille dans la valeur de couture, j'étais septique mais l'effet est super. Comme j'avais élargi le devant , j'avais rajouté 4 cm pour l'elastique, finalement j'en ai enlevé 3 cm, pour que l'elastique soit vraiment sur la taille , et du coup la robe tombe parfaitement. Pour l'ourlet j'ai tenté l'ourlet invisible machine avec du fil nylon. Pas mal mais je retenterai une prochaine fois avec le fil de couture, car sur le noir je vois le fil nylon (vraiment de près).

Parfaite pour une réunion de famille ce dimanche. 

belleville 4

Je n'ai pas mis de pression pour le decolleté, une petite epingle a gardé les deux pans du cache coeur ensemble

belleville 5

Robe Belleville de Chez Louis Antoinette en PDF 11 euros

Tissus crêpe Lina Morata achetée chez Mondial Tissu soldes 2018. Bon match tissu/modèle. 9/10

Posté par atelierdecocotte à 22:03 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

19 février 2019

Et une Raphaelle Une!

 

Comme promis, voici la robe Raphaelle de Chez Machine

raphaelle 4

raphaelle 5raphaelle7

raphaelle 1

Patron PDF (11 euros ou 17€ en version papier), qui existe en 2 versions

Réalisée en T 38 modifiée : buste ralongé de 3cm, jupe de 2, taille 1.5 et bras de 4  pour une stature de 1,73, version col et jupe froncée

Réalisée en crêpe imprimé de chez Mondial Tissu légerement extensible. J'ai utilisé 1,8 mètre

Rien à dire sur le patron. Les marges sont incluses. Le plus perilleux étant le col pas forcément limpide mais épreuve réussie. Pour l'embu des manches j'ai limité au maxi le coté un peu gigot que j'ai pu voir ailleurs, j'aime pas trop en général. 

Les petits plus du design de la robe Raphaelle : le col fin, qui rend le buste très féminin, et le plis à la pliure du coude qui donne une manche qui suit le mouvement sans être trop large, le tour de bras est un parfait compromis entre le féminin et le confort. Par contre je pensais que j'avais trop ralongé la manche justement et j'aurai pu rajouter 1 cm de plus avec les longs bras, le 3/4 est juste mais ça passe.

J'ai suprimé les poches après essayage car je trouvais que ça élargissait les hanches d'une façon disgracieuse, donc plus de poches, qui finissent de toutes façons à recueillir trop de kleenex et du coup à faire encore plus gros.

Je préfère la porter avec une ceinture qui marque  taille, (qui n'est pas plus marquée que ça mais bon). même si je n'ai pas cousu de petits passants (j'hésite encore )Et puis  ça tombe bien j'ai choisi de petits boutons de la même couleur que la ceinture que  j'avais, et qui rappelle le bordeau des motifs. Mais comme ils étaient vraiment petits, j'en ai mis 4 au lieu des 3 préconisés.

Pour une fois parfaite adéquation entre le patron et le tissu, le poids est assez lourd pour un beau tombé, pas transparent, et légerement extensible, je ne saurai dire si c'est du à du lycra ou au tissage, en tous cas hyper confort, le tissu suit le mouvement. Bref robe validée, à porter avec des bottes, des collants chauds et un gilet noir pour le plein hiver, et en version low boots et collants classique pour le printemps. 9/10.

Je pense à une autre version en carreau, mais pas encore trouvé le tissu 

 

Posté par atelierdecocotte à 22:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

17 février 2019

Yes I'm back!!!

Bonjour à toutes et tous, 

Me revoilà après de looongs mois d'absence, nombreux mais nécessaires. Ces dernières années m'ont vu prendre de nouveaux repères dans une nouvelle vie bien remplie avec mes filles, un boulot à temps plein qui me laissaient peu de temps pour le partage sur les réseaux. Je me suis concentrée sur l'être et le faire, ce qui n'était déjà pas si mal. Durant ces 6 années de pause, j'ai continué à coudre et tricoter, et suivi de loin l'explosion des podcasts et des comptes instagram. Mes filles qui grandissent me taquinent sur mon décalage devant certains procédés techniques, alors faut avancer, se mettre un coup de pied aux fesses. Allez un mars et ça repart! Et puis le partage me démange à nouveau. Alors alors, hop on y retourne, j'espère que j'arriverai à assurer les commentaires et le reste. 

Petit relooking et mise à jour, un tour de blog et des nouveaux cheveux et c'est parti. A très vite pour un article couture

 

Posté par atelierdecocotte à 22:00 - Commentaires [5] - Permalien [#]

12 mars 2013

Des tasses pour les cocottes

Une fois n'est pas coutume, en tous cas depuis longtemps. voici du point de croix. En fait depuis que j'ai saisi les aiguilles (à tricoter), j'ai laché le point compté... J'ai encore dans mes tiroirs quelques petits trésors qui dorment... Certains sont finis, d'autres attendent gentiment que le tambour me démange à nouveau, qui sait? En attendant j'ai un peu vidé la boite, et voici une série de 4 tasses finies il y a 6 ou 7 ans, je ne sais même plus, mais je trouve qu'elles n'ont pas pris une ride.

série tasses 2

Le plus compliqué était  de les encadrer à moindre frais, car c'est souvent ça qui freine. J'ai trouvé une série abordable dans une grande surface de bricolage, tendu les toiles et fixé le tout à l'arrache avec du gros scotch de déménagement (si, si que celles qui font de l'encadrement me pardonnent). Mais pour une fois, je me concentre sur l'endroit, tant pis pour l'envers.

J'ai laissé la vitre, même si elle donne beaucoup de reflets, mais c'était plus simple que le molleton. Je sais qu'il existe un verre spécial sans reflets qui met le point en valeur, mais tant pis, j'ai fais au plus simple. Elles ont attendu tellement longtemps que plus c'était pas possible. Et puis c'est un petit clin d'oeil aux cocottes, pour tous ces moments de partages autour d'une tasse, peu importe laquelle.

 

série tassesSerie café thé, 9903, et tisane chocolat 9904, Pique et Pique et un diagramme, brodé sur toile de lin 12 fils/cm, avec 2 brins de dmc. Cadre série Vienne, Leroy Merlin, dim 24x30, 9.90 euros.

 

Pour celles que ça interesse, je cède les deux fiches ou je les échange avec autres choses, car ce qui est sur c'est que je ne les rebroderai plus.

2013-03-12

 

 

Posté par atelierdecocotte à 20:05 - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :

22 février 2013

Du chausson

Pour une fois, je n'ai pas tricoté que pour moi, ou encore pour les pépettes (ce qui est rare remarquez car sont pas trop motivées en fait et du coup moi non plus) mais pour un petit garçon né en janvier. Il a donc eu droit à mes premiers chaussons de bébé. Eh oui, je ne re-tricotais pas quand les filles sont nées, alors ... Et puis ce modèle avait un coté pas trop tricoté main justement, alors hop quelques tours d'aiquilles plus tard.

chaussons victorModèle Booties Baby -Moc-a-Soc de Bekah Knits, dispo en anglais sur ravelry

Infos utiles pour ce modèle :  notions de mousse, de jersey et de rangs raccourcis. Ils se tricotent en aiguilles 3 à plat et sont cousus. La chaussette se fait ensuite avec des doubles pointes, ici en 3. J'ai utilisé moins d'une pelote de oméga de lang beige et un fil à chaussette kaki. J'ai choisi ce fil pour la facilité d'utilisation, soit le lavage en machine (indispensable pour les mamans), et sa douceur. Il n'est pas très chaud mais d'ici à ce qu'il ait grandi, il fera meilleur. Pour info,  il existe une version fille très réussie également, mais ça ce sera pour sa petite soeur peut etre?, Qui sait?

 

Posté par atelierdecocotte à 19:08 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 février 2013

Nid douillet

Pour se remettre en jambe, rien de tel qu'un petit avant après. Le père Noël a apporté à Austen un joli petit lit. C'est le cas de le dire, très fi fille, je l'avoue, un peu kitsch diront certains(aines), mais qu'importe, j'assume. J'ai laissé la version baldaquin et puis c'est tellement plus joli qu'une vulgaire caisse en plastique... La structure était parfaite, mais le coussin était... très Noël scandinave. Cela aurait été parfait pour le chien d'Obelix mais même si j'aime bien la rayure en général, là euh  non. Ça cassait un peu la volute, donc j'ai farfouillé dans LA malle, j'ai trouvé un reste de rideau ikea (celui qui avait fait cette housse), un chouilla de lin ivoire, et un tour de MAC plus tard, voilà le travail.

lit austen

 Ça reste toujours un peu nordique mais c'est quand même plus pour les cocottes. Au fait il y a peut être eu méprise, Austen est une fille.

Posté par atelierdecocotte à 18:56 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

28 janvier 2013

Nouvelle année

Il  y a des périodes floues, presque cotoneuses où les jours défilent, puis les mois sans qu'on s'en aperçoive. Les 6 derniers mois font partie de celles là. Prendre du recul et avancer. Nouveaux projets, nouvelles directions, nouveaux horyzons. Je me frotte aux joies de la recherche d'emploi active, et c'est plutot sport et prenant comme activité. Donc je m'accroche dans une région où parait il le chomage est au tacquet des statistiques, les salaires sont au top du plus bas, mais il parait qu'on a le soleil, alors hauts les coeurs !

D'ailleurs dans les nouveautés, il y a une nouvelle arrivée à la maison, déposée en avance par le père noel en novembre. L'info date un peu mais je partage avec vous la joie d'avoir cette petite boule de poils parmi nous...

Voici Austen qui a 5 mois.

austen 5

 

 

Ayant un peu beaucoup décroché de la blogo, j'ai un peu perdu le fil des autres et des miens, donc désolée si je n'ai pas répondu à vos messages que je découvre doucement.

In extremis pour partager une nouvelle année et souhaiter qu'elle soit belle, paisible, heureuse et créative pour nous toutes.

A très vite, Marie Pascale

Posté par atelierdecocotte à 22:09 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

04 juin 2012

Un cardi fini

Et oui encore du tricot,  un boulet de moins sur les aiguilles. Commencé en novembre 2011! Mais le voici fin près pour l'automne prochain me direz vous car il est très chaud. J'aime beaucoup sa coupe ajustée ainsi que l'Homme d'ailleurs ( pour une fois), car pour mon grand malheur (ou bonheur?) le tricot maison c'est pas son truc, une paire de chaussettes home made, ça lui suffit amplement, donc pas de pull masculin dans ma queue... (Mes filles suivraient elles leur père? à creuser...). Remarquez du coup je suis très égoïste et je tricote pour moaa.

 Chandail by Triona Murphy, tricoté en laine tweed et soie de textile de la marque (425 grammes soit 850 mètres) coloris grège moucheté jaune, en 4.5 pour un XS

cardi torsades2

cardi torsades3

cardi torsades1

Modèle tricoté en bottom up c'est à dire en un seul morceau en commençant par le bas (moins pratique que le top down, commencé par l'encolure, car ne permet pas l'essayage avant avoir beaucoup avancé), les manches sont tricotées à part et rajoutées au corps où on tricote le tout. Les cotes de devant et du col sont rajoutées à la fin.

La laine était plus rèche que ce que j'aurais imaginé avec les 50% de soie, mais il devrait devenir plus doux au fil des lavages. Pour son premier bain, il a subit un blocage musclé, car il est vraiment très très ajusté, il ne supportera qu'un fin sous pull!

Notions requises pour ce modèle : jersey, cotes, torsades, diminutions, relevage de mailles, grafting pour les manches.

 

 

Posté par atelierdecocotte à 18:38 - - Commentaires [19] - Permalien [#]