Un modèle hiver  adapté pour l'été, en lin épais caramel. Une tentative burda. C'est vrai qu'avec Burda, le patron est taillé à la perfection, tout rentre bien dans les cases. Le hic c'est plutôt du coté des explications, car même si elles sont en français,  on a comme l'impression de lire un peu du chinois. On relit 20 fois la même ligne minuscule , en s'interrogeant sur le sens de chaque mot pour arriver un à peu près sens général.

 Grâce ou malgré la notice, la jupe a donc perdu une espèce de bande ceinture que j'ai remplacé par une ceinture cuir de la commode. Par contre j'ai réussi la pose de la fermeture invisible, qui s'avère beaucoup plus facile que la pose d'une fermeture à glissière classique (ou bien je n'ai pas encore bien réussi à traduire cette partie!).

J'avoue que ce modèle m'a permis d'appréhender les fonds de poche (que j'ai renouvelé depuis pour le short d'agathe)

 

jupe burda

jupe burda 116 du n°121 janv 2010, lin caramel toto.