Corinne m'a gentiment prêté le dernier livre d'Astrid le Provost, où j'avoue, beaucoup de modèles m'ont fait de l'oeil. De la couture qui démange, un mètre de liberty devant moi, du lin qui peut aller avec, je réussi donc avec mon unique mètre (il en fallait 2 en fait) à faire cette robe à plastron. Y'a longtemps que je veux faire des plastrons, alors bonne pioche. Pas vraiment de galère à coudre, juste prendre le temps.

2011_05_291Liberty dont je ne connais pas le nom, lin ivoire toto

Le hic, c'est porté. Je lui trouve un air..... vieillot. Le coup de grâce vient de l'homme qui n'était pas emballé du tout mais qui a eu un flash quand j'ai rajouté une ceinture :" Je sais à quoi ça me fait penser : ma grand mère portait des blouses comme ça!".

2011_05_29De dos c'est pire, et encore vous ne l'avez pas vue ceinturée

Le pire c'est que lorsque je me regarde dans le miroir, je vois une dame des années 50  à part les tongues! Je suis sortie accompagner Agathe à la danse et j'avais aussi l'impression d'etre en chemise de nuit un peu enceinte.

Qu'en dites vous? Si vous avez des idées, je prends.

J'ai la flemme de reprendre le col surtout que j'ai déjà fait les boutonnières, alors je pense sérieusement retailler les manches, et peut être faire une bande en lin ivoire en bas, je passerai peut être la barre des sixtie's.