C'est un de mes desserts préférés, mais avec cette chemise de nuit à l'ancienne, on disait plutôt que je jouait à errer dans les couloirs d'un château hanté au fin fond de l'écosse...Quitte à délirer et jouer les dames d'un autre temps  autant se déguiser utile et surtout que personne ne le voie ou presque!

Une chemise de nuit c'est donc toujours utile. Ma dernière tentative ayant été detournée, je me suis dit que ce patron serait parfait, et un bon test pour faire plus tard ce haut en liberty.

livre

Tuniques pour petits et grands de Maude Paray, Cécile de Chatillon, Pauline de St Lager. Edition Hachette .

Modèle de couverture M.

Et bien arrachage de cheveux garanti car le patron ne colle pas, mais alors pas du tout. Du jamais vu, et après avoir bataillé, défait x fois et fait des recherches sur le web, il y a bien un couac. Donc une totale impro pour reprendre complètement ce patron.

Au final , elle a quand même un coté rétro que j'aime bien, lin toto, bout de dentelle vintage.

dameblanche

dameblanche1

dameblanche2

Les modifs pour m'en sortir :

J'ai assemblé comme prévu les devant et dos pour former les manches, en enlevant une bonne dizaine de cm sur le haut des épaules devant et dos, élargé la patte devant, et rétréci celle du dos, en cousant les manches en biais. J'ai augmenté l'ampleur de la jupe, pour plus d'aisance 70 cm devant et dos.

En conclusion:

je vais me méfier de cette collection où le modèle phare n'a meme pas été testé avant impression, heureusement que je ne suis pas partie direct avec du liberty! De plus les shémas se veulent genre japonais mais ce n'est pas du tout la meme approche et précision. Quant à la pédagogie, encore trop de blabla pour des shémas peu utiles. Donc débutantes, je vous conseille vivement de passer par du japonais traduit  que de l'imitation!