Que j'aime les romans qui vous accrochent, qui vous disent "allez, encore une page, allez jusqu'à la fin du chapitre, allez juste quelques lignes pour savoir où ça va, etc..." Moralité il est 1h38, et le réveil sonne dans 5 heures 30 et c'est du grand n'importe quoi. Voyez le genre. Et ben, en voilà du comme ça.

D'abord l'héroïne c'est Joséphine, rien que ça je me dit que ça répond à ma frustration d'avoir 3 filles sans prénom en ine (léopoldine,  philippine, même pauline, on fait pas toujours ce qu'on veut, y'a des droits de véto untouchable), et puis y'a toujours un peu de nous en elle, en tous cas un peu de moi, fleur bleue avec option casserole, et bla et bla, mais y'a pas qu'elle, y'a toute une galerie de personnages, avec une psychologie décortiquée au scalpel, et pas du gnan gnan, s'il vous plaît, la vraie vie avec une grosse pointe d'aventures inatendues ou improbables, mais on s'accroche avec elle et on lutte avec  les autres. J'en dirai pas plus, le deuxième opus toujours dans la même veine explore un autre genre mais comme on est en bonne compagnie, on se laisse embarquer illico presto.

pancol1
Katherine Pancol

1/ Les yeux jaunes des crocodiles

2/ La valse lente des tortues
Ed le livre de poche

J'ai hâte de lire le 3ème tome, une histoire d'écureuils à central park, même si je me doute de qui viennent les écureuils je ne veux rien lire avant et découvrir l'histoire en dévorant chaque page.

Bonne lecture